Méthodes de pêche

La plupart des crabes bruns irlandais sont capturés dans des cages à appât.

Main Image

Les bâteaux irlandais respectent des normes strictes en matière de qualité, suivi et traçabilité, et nombre d'entre eux participent volontairement à un système de gestion environnementale des crustacés (SEMS) afin d'assurer la viabilité de cette ressource précieuse.

Les crabes bruns irlandais sont en majorité capturés au moyen d'appâts disposés dans des cages à entrée latérale.

Les cages sont fixées séparément ou sur des lignes pouvant accueillir jusqu'à 100 cages avec une ancre et une bouée à chaque extrémité. Cette méthode de pêche a un faible impact environnemental et est très sélective, ce qui permet de limiter grandement la capture d'espèces annexes.

Les bateaux viviers et bateaux irlandais de 10 à 14 mètres de long sont responsables de la capture d'environ 90 % des crabes bruns irlandais. Un grand nombre de bateaux de moindre taille capturent des crabes bruns le long des côtes et recherchent également des homards dans ces zones.

Les bateaux viviers de 12 à 25 mètres de long gardent les crabes bruns irlandais en vie à bord dans des aquariums d'eau de mer circulante. Lorsqu'ils accostent, ils débarquent leurs prises dans des camions viviers qui disposent de systèmes sophistiqués d'eau de mer aérée à température contrôlée. Ces systèmes permettent de garder le crabe brun irlandais vivant jusqu'à sa destination finale, généralement la France ou l'Espagne.

Le crabe brun irlandais se pêche tout au long de l'année avec un pic d'activité à la fin de l'été et en automne lorsque les prises sont livrées en majorité aux usines côtières de traitement, mais la période de Noël connaît également une activité de pêche au crabe assez intense.